« Barthes, une vie à l’œuvre » par Tiphaine Samoyault ·  « Barthes, une vie à l’œuvre » par Tiphaine Samoyault · 
« Barthes, une vie à l’œuvre » par Tiphaine Samoyault ·  « Barthes, une vie à l’œuvre » par Tiphaine Samoyault · 
« Barthes, une vie à l’œuvre » par Tiphaine Samoyault ·  « Barthes, une vie à l’œuvre » par Tiphaine Samoyault · 
tarif : 0 € — adhérent : 0 €
jeudi 22 octobre 2015

« Barthes, une vie à l’œuvre » par Tiphaine Samoyault

Figure centrale de la pensée de son temps, Roland Barthes (1915-1980) était aussi un être à la marge. Un père mort à la Première Guerre, l’amour inaltérable d’une mère, de longues années passées en sanatorium, la découverte précoce de son homosexualité lui donnent très tôt le sentiment de sa différence. Il a vécu à distance les grands événements de l’histoire contemporaine. Pourtant sa vie est prise dans le mouvement précipité, violent et intense de ce siècle qu’il a contribué à rendre intelligible.

Tiphaine Samoyault vit à Paris où elle enseigne la littérature comparée à l’Université Paris 3 – où elle a récemment publié Bête de cirque (2013) – et collabore à La Quinzaine littéraire. Elle est l’auteur d’essais, de récits et de traductions littéraires dont Roland Barthes.

Catherine Portevin est journaliste, spécialisée dans la vie des idées. Après avoir dirigé les rubriques « Débats » et « Essais » de Télérama, elle est depuis 2011 à la tête de la rubrique Livres de Philosophie magazine.

À lire

À Tiphaine Samoyault, Roland Barthes, Seuil, 2015.

Dans le cadre  du cycle « Penser, passé, présent » animé par Catherine Portevin et proposé par le Théâtre de l’Odéon.