Seynabou Sonko – Djinns ·  Seynabou Sonko – Djinns ·  Seynabou Sonko – Djinns ·  Seynabou Sonko – Djinns · 
Seynabou Sonko – Djinns ·  Seynabou Sonko – Djinns ·  Seynabou Sonko – Djinns ·  Seynabou Sonko – Djinns · 
Seynabou Sonko – Djinns ·  Seynabou Sonko – Djinns ·  Seynabou Sonko – Djinns ·  Seynabou Sonko – Djinns · 
tarif : 12 € — adhérent : 6 €
samedi 18 février 2023
20h

Seynabou Sonko – Djinns

Lecture par l’auteure avec Marc-Antoine Perrio & Mennel Salaam

Selon sa Mami Pirate, Penda a deux « djinns », l’un est noir, l’autre est blanc. Lequel a réussi à la faire virer de la supérette dans laquelle elle travaille ? Et comme si une mauvaise nouvelle ne pouvait jamais arriver seule, c’est ce même jour que Jimmy, le jeune voisin-ami dont la mère a disparu et sur lequel Penda et sa Mami veillent, est interné en hôpital psychiatrique. Sauver Jimmy, voilà la mission que les deux femmes se donnent. Pour cela il faut que la vielle femme guérisseuse initie sa petite fille aux traditions gabonaises, afin qu’elle puisse laver l’âme de son ami de sa maladie. Tiraillée entre deux cultures et deux croyances, balloté entre l’univers de Mami Pirate et celle des jeunes de son quartier, Penda hésite, tergiverse, essaie. Un premier roman remarquable où les conflits de l’héroïne font écho à ceux de la société actuelle – avec verve, intelligence, humour et tendresse.

La seule chose à faire pour l’instant c’était d’attendre. Attendre qu’on le laisse sortir et qu’il revienne au quartier par lui-même. Attendre. Un verbe si tendre ne m’avait jamais paru aussi cruel.

Seynabou Sonko, Djinns
À lire

Seynabou Sonko, Djinns, Grasset, 2023.