Motl, fils du chantre de Sholem-Aleikhem ·  Motl, fils du chantre de Sholem-Aleikhem · 
Motl, fils du chantre de Sholem-Aleikhem ·  Motl, fils du chantre de Sholem-Aleikhem · 
Motl, fils du chantre de Sholem-Aleikhem ·  Motl, fils du chantre de Sholem-Aleikhem · 
tarif : 12 € — adhérent : 6 €
vendredi 17 juin 2022
19h

Motl, fils du chantre de Sholem-Aleikhem

Avec Nadia Déhan-Rotschild & Evelyne Grumberg, traductrices
Lecture en yiddish et en français par Talila

Rencontre animée par Ariane Singer
Dans le cadre du 17e Festival des Cultures Juives

Le roman Motl, fils du chantre est l’un des grands classiques de la littérature yiddish. Écrit par Sholem-Aleikhem, on retrouve avec ce Motl la légèreté pour raconter des événements…pas forcément légers ! Le petit Motl vient de voir mourir son père, qui était chantre à la synagogue. Devenu orphelin, il doit exécuter les tâches quotidiennes que lui imposent sa maman et sa vie de misère. Motl décide de les raconter avec son regard d’enfant juif d’Ukraine du début du 20e siècle. Et comme il n’a plus rien à perdre, Motl rêve de quitter l’Europe pour l’Amérique… Des générations de Juifs d’Europe orientale et de nombreux Juifs immigrés en Europe occidentale ou en Amérique se sont identifiés à Motl.

Né en Ukraine en 1859 et mort à New York en 1916, Sholem-Aleikhem a été l’un des premiers écrivains yiddish de la période moderne et l’un des plus populaires. Il est à présent considéré comme un classique. Sholem-Aleikhem doit sa popularité à son talent pour décrire les petites gens du monde juif d’Europe orientale, à sa grande maîtrise de la langue yiddish populaire et à son humour inégalé.

À lire

Sholem-Aleikhem, Motl, fils du chantre, trad. du yiddish par Evelyne Grumberg et Nadia Déhan-Rotschild, éd. de l’Antilope, 2022.